l'encrier de rosemarie

l'encrier de rosemarie

Un homme-kleenex, au pluriel des hommes-kleenex

Une boîte de Kleenex. Carrée, avec des motifs de cristaux de neige tout autour et sur le dessus. Jolie comme un paquet cadeau. Manque juste le ruban autour. Posée sur la table. Et moi, assise devant, à la fixer depuis un bon moment. Combien de mouchoirs contient une boîte de Kleenex? Cinquante, cent? Léger vertige.

 

 

 

Comme je pleure toujours, je me décide. J'enlève l'ovale cartonné qui ferme la boîte. Je fais attention de suivre les perforations. Je soulève le plastique et tire délicatement sur un premier mouchoir, tout blanc, tout doux. Mais c'est toujours comme ça, vous savez, on a beau faire attention, ce premier petit carré finit toujours par se déchirer. De plus, comme les larmes brouillent ma vue, c'était couru d'avance. Je le froisse et le jette par terre en appelant mon chat. Il adore jouer avec des boules de papier. Il va déchiqueter celle-là en un rien de temps. Il y aura des petits flocons blancs dans toute ma cuisine. Et alors?

 

 

 

Bon, ces larmes, faisons quelque chose, elles commencent à goutter sur la table. Pas bon, ça. Cette table n'est pas vernie et il y aura des taches qu'il faudra frotter. A cause du sel, vous savez. Je retire un deuxième mouchoir de la belle boîte. Celui-là sort tout seul, intact. J'essuie mes joues, mes yeux. Est-ce que je me sens mieux? On dirait, oui. Je contemple le chiffon humide, roulé en boule dans ma main. Inutile de penser à m'en servir une deuxième fois. Je vise bien: il atterrit dans la poubelle du premier coup.

 

 

 

(C'est pas grand-chose un mouchoir en papier. N'empêche...)

 

 

 

Mon chat en a terminé. Il a des bouts de papier jusque sur ses moustaches. Il a sauté sur la chaise à côté de moi. Il me regarde, l'œil aux aguets. Il attend la suite. Comment sait-il que je vais puiser à nouveau dans la boîte de Kleenex? Tiens, chaton, en voilà un autre de jouet. Et un autre pour moi... Et encore un...

 

 

 

Gaspillage insensé des ressources de la planète. Un jour, c'est sûr, j'achèterai un de ces mouchoirs en tissu. Vous savez, de ceux qui durent toute une vie.

 

rf/4.12.11

 



06/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres